Une enquête pour « association de malfaiteurs terroriste » ouverte après une opération de la DGSI à Béziers

[ad_1]

Le Parquet national antiterroriste a ouvert une enquête préliminaire pour « association de malfaiteurs terroriste », dimanche 4 avril, après l’interpellation et le placement en garde à vue de cinq femmes à Béziers (Hérault).

Les investigations ont été confiées à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), selon une source judiciaire au Monde. Seule une jeune majeure était visée par l’opération menée par la DGSI, sur la piste de la préparation d’un attentat par la mouvance djihadiste.

Membres de son entourage familial, les quatre autres femmes, dont une mineure, ont été arrêtées en raison de leur présence dans un logement du quartier de la Devèze au moment de l’intervention de la police. Elles sont toutes inconnues des services de renseignement et de police.

Le Monde avec AFP

[ad_2]

Source link

Add Comment